Pourquoi Facebook va dominer le www …

 

Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook

Un peu d’histoire : Facebook est un site communautaire crée en 2006 par Mark Zuckerberg. Le but du jeu était à l’époque de créer un réseau social (fermé) d’étudiants puis le site est devenu accessible aux autres universités américaines, pour enfin devenir ouvert à tout le monde.
Au départ, Facebook a intéressé la communauté Geek, et le buzz a commencé courant 2007. Les adolescents se sont mis de la partie, avec un engouement certain pour les petits jeux et l’aspect communautaire, rendant Facebook encore plus populaire que son concurrent Copainsdavant.

Personnellement, j’avais été emballée de prime abord par le côté Geek de la plateforme, puisque mon inscription remonte à mai 2007 … dès lors la plupart des gens pouvaient afficher leur orientation d’OS (« moi j’aime les Macs », « moi Linux … » ). Puis par le côté social : les entreprises qui pouvaient m’intéresser à l’époque où je cherchais un emploi figuraient dans ma Fan List et pouvaient donc créer de la publicité pour mon profil. Je pouvais aussi faire de la publicité pour mon blog en jouant avec les RSS.

Courant 2008-2009 le réseau communautaire a changé de visage accueillant à bras ouvert une nouvelle cible : les teenagers, qui pouvaient voir en Facebook un moyen de contacter leurs copains-copines du collège, et de se retrouver dans des groupes qui ont (toutefois …) des philosophies « communes » (lieux communs). On regrette toutefois les grosses lacunes d’orthographe, dûes à une (trop grande) liberté de partage des contenus.

Et là le marketing prend de l’ampleur en formant un cercle vicieux qui a pour origine le débat du partage d’informations crée par les utilisateurs. On le sait : sur Facebook on peut diffuser : sa religion, ses opinions politiques et ses orientations sexuelles.

Toutefois, les internautes ne sont absolument pas obligés de mettre en ligne ces derniers points, mais le buzz étant mis en place, les médias ne résistent pas à parler de phénomènes à la mode, surtout quand ils génèrent sur le Français moyen de la crainte … d’autant plus que la majorité des utilisateurs de Facebook sont jeunes, fragiles, innocents et que le contrôle parental n’est pas toujours assuré pour vérifier ce que leurs ados mettent en ligne, photos compromettantes entre autres. Il est toutefois justifié de craindre la commercialisation de nos données … mais plus rien ne m’étonne concernant notre société capitaliste.

Il est devenu évident que Facebook fait autant partie de notre vie courante que les téléphones mobiles. Je n’accroche toutefois plus (bien qu’étant active sur ce réseau pour les buzz qu’il peut générer) à la philosophie Facebook qui est devenu un dépotoir de groupes inutiles bourrés de lieux communs :
« Si Toi aussi En ce moment quelqu’un te manque énormément ♥ » -> oui mais citez-moi quelqu’un qui n’a personne dans son cœur, tout le monde peut y aller …
« tu glande en cours pck a 8h ta someil,11h ta faim,2h tu diger,5h té fatigué » -> ça me fait une belle jambe.
« si toi aussi sa t est deja arriver d oublier ce que tu voulais dire!!  » -> je voulais dire un truc à ce sujet mais je ne m’en souviens plus …
« revenir en arrière pour faire les choses différament. » -> citez moi un être humain sans regrets …
« Mieux vaut être avec moi, que mal accompagné ». -> plus de 200 000 de Français narcissiques …
« Moi aussi j’ai déjà créé/adhéré à un groupe qui sert à rien sur Facebook ! » -> NON SANS BLAGUE !

Je ne parle pas des fautes d’orthographes qui hantent ce site qui finit par devenir le miroir de notre société, partageant la population entre ceux qui sont pour / ceux qui sont contre, et créant des phénomènes alternatifs, comme faceploucs, qui ridiculise de manière caustique certains propos tenus (vos « amis » sont-ils réellement vos amis ?).

2 pensées sur “Pourquoi Facebook va dominer le www …”

  1. Merci pour ta contribution, ton post est très caustique mais reste pertinent. Pour le « barrage des liens » je trouve ça regrettable, car nous nous éloignons de plus en plus du concept du « web ». A quoi servira-t-il une fois que les sites seront isolés ? Si c’est le cas nous sommes au début de la fin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *