J’ai testé pour vous : YOLO

Yolo, on ne vit qu’une fois est une Scripted reality diffusée depuis le 18 février 2013 sur W9. L’émission est produite par la société Studio 89 (filiale de W9). C’est l’adaptation française de la Scripted reality allemande « Berlin Tag und Nacht » qui est un véritable succès outre-rhin sur la chaine RTL II.

Le ton est donné, puisque Yolo signifie en anglais « on ne vit qu’une fois », expression « Carpe Diem » revisitée pour nos ados du 21ème siècle (waish boloss).

J’avais vu la bande annonce en fanfare avant ce 18 février 2013, me disant que le monde télévisuel allait être bouleversé par un concept novateur.

A la base, les situations sont fictives, comme les personnages, elles se déroulent dans de vrais lieux, et non pas dans des décors de carton-pâte, et les dialogues sont improvisés (donc ça rejoint le concept du théâtre d’improvisation mais dans une série). Les Yolo les voici :

yolo-18h50-sur-w9

Bon. Pourquoi pas. Admettons.

Si à la base le concept était séduisant, les téléspectateurs n’ont pas été emballés. J’ai eu moi-même quelques WTF* bien prononcés lors de certaines situations :

Exemple WTF 1 : Dans le premier épisode, Alex, le sérial-loser, se glorifie d’avoir de l’argent (avant de se les faire chourer par une blondasse prostipute qu’il a cru être son grand amûûûr). Nous apprenons que cet argent fait suite à un emprunt qu’il a fait à sa banque. Je rappelle qu’Alex est au chômage et sans revenu visiblement (il ne peut pas payer son loyer) et dans la vraie vie il serait à mon humble avis sorti avec une trace de coup de pied au fesses tellement la banque n’aura même pas voulu lui donner un cent.

Exemple WTF 2 : Quelques épisodes plus tard, l’oie blanche de base qu’incarne Sophie est trop love de Carlos, un barman qui enchaine les filles et en a tellement rien à battre de cette nana qu’il lui envoie goujaterie sur goujaterie, et elle en redemande la miss. Et là, Alina qui est à voile et à vapeur (et comme par hasard mécano – big cliché inside -, balance une phrase bien bateau (attention c’est brut de pomme) : « heureusement que je suis bisexuelle car les filles elles se conduisent un peu mieux ! ». Hum, si tu étais vraiment bisexuelle dans la vraie vie ma chérie, tu ne dirais jamais ça. Mais jamais ! Y’a trop de femmes psychopathes dans le monde, les lesbiennes et bis savent de quoi je parle !

Exemple WTF3 : Amel qui est barmaid avec Carlos se permet de quitter comme ça son service pour aller se promener avec sa voisine qu’elle n’a pas revu depuis des années. Et personne ne lui reproche rien, c’est normal. Bon. Admettons.

WTF général : les 4 premières minutes de « dans les épisodes précédents » + « dans l’épisode d’aujourd’hui » + générique qu’on est obligé de se farcir avant que l’épisode démarre pour de bon. Je passe également sur la durée des plans de Paris, sous fond « pump it up », on se demande ce qu’ils viennent faire là, et qui doivent faire cumulés par épisode une bonne minute (ça doit remplir de la bande, pense-je à juste titre).

yolo-word-you-only-live-onceOutre Rhin, le concept a bien pris et a beaucoup de succès. Mais je n’ai pas visionné cette version allemande, il doit y avoir certainement moins de WTF, ou les allemands sont plus patients que les français ou sont comme moi, adeptes du principe de la zen-tv (en gros regarder des émissions vides de sens et de contenu pour se vidanger le cerveau après s’être bien pris le chou pendant huit heures à coder des injections de contenu ZF2 avec passerelles en Ajax, les développeurs savent de quoi je parle).

Affaire à suivre, mais en attendant, l’émission a été décalée de quelques heures, à cause de son manque d’audience (380 000 téléspectateurs environ par épisode ces derniers jours). A mon avis … il ne faut pas s’attendre à la voir perdurer.

* What the f**k ?

4 pensées sur “J’ai testé pour vous : YOLO”

  1. Chère Amélie, pour avoir vu la version allemande les WTF sont exactement les même (car c’est un copie collé de scénarios) et surtout il y a des scènes bien moin crédibles dans la version allemande! (Ex: un recouvreur de dettes, aux gros bras, vient chercher l’argent auprès d’Alex et le menace physiquement!!) Ce que finalement les telespectateurs allemands doivent tout de même aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *